eeemerging+ Academy 2020

L'Académie 2020 sera placée sous la direction de Geoffroy Jourdain, directeur musical de l'ensemble Les Cris de Paris. Elle aura pour thématique la naissance de l'oratorio.

Le programme

Marc-Antoine Charpentier (1634-1704), Le Reniement de Saint-Pierre H424
Luigi Rossi (1597-1653), Oratorio pour la semaine sainte (Oratorio per la settimana santa)
Giacomo Carissimi (1605-1674), Jephté (Historia di Jephte)

Ce concert met en regard la musique du maître italien de l’oratorio, Giacomo Carissimi, et celle du français Marc-Antoine Charpentier : les histoires sacrées de ce dernier sont le reflet des grandes œuvres entendues et étudiées à Rome auprès du maître. Autre compositeur dont l’influence sur la France est non négligeable (il y fut invité à deux reprises par Mazarin), Luigi Rossi est l’un des fondateurs du genre qui prit forme dans les oratoires romains.
L’Historia di Jephte de Carissimi est l’un des premiers, sinon le premier chef-d’œuvre du genre à avoir bénéficié d’un réel succès. Écrit en 1649, cet oratorio narre en langue latine l’histoire, issue de l’Ancien Testament, de Jephté, qui, en échange d’une victoire dans son combat contre les Ammonites, promet au Seigneur de sacrifier la première personne qu’il verra à son retour victorieux, un vœu qui s’avérera fatal à sa jeune et unique fille. Le récit biblique, confié alternativement à un ou plusieurs chanteurs, est entrecoupé de chœurs et d’ariosos magnifiques qui commentent l’action. La plainte de la fille de Jephté avec ses voix en écho « Plorate colles, dolete montes » (Pleurez collines, affligez-vous montagnes) et le sublime chœur final à six voix « Plorate filii d’Israel » (Pleurez fils d’Israël) résument à eux seuls les beautés de cette œuvre.
Ce chef-d’œuvre a sans doute beaucoup inspiré Marc-Antoine Charpentier qui en réalisa une copie manuscrite intégrale lors de son séjour en Italie. Cette influence se ressent particulièrement dans l’écriture de son Reniement de Saint-Pierre. Après le chant du coq, lorsque Pierre prend conscience de sa trahison, le chœur conclut cette histoire sacrée dans un climat de profonde tristesse sur les mots « Flevit amare » (« Il pleura amèrement ») parés de très italiennes et expressives dissonances.
L’Oratorio per la settimana santa de Luigi Rossi fut composé à Rome vers 1640. Cette œuvre est la plus longue et la plus « théâtrale » des trois. Elle relate la passion du Christ dans ce que l’on peut considérer comme étant l’une de ses premières descriptions en musique. Les nombreuses interventions solistes de Pilate, des démons et de la vierge Marie, les chœurs virtuoses du peuple et des forces démoniaques font de cet oratorio un quasi opéra.


Production    En partenariat 

Mis à jour le 30 janv. 2020
Geoffroy JourdainGeoffroy Jourdain
Bertrand Pichène

Les musiciens de l'Académie 2020 :

Marie Théoleyre, Laura Rodrigues Lopes sopranos
Clémence Faber mezzo-soprano
Marco Angioloni, Gabriel Belkheiri Garcia del Pozo ténors
Ilia Mazurov baryton
Mojca Jerman, Simone Pirri violons
Pablo Tejedor Gutierrez basse de violon
Adrien Alix violone
Marina Cabello del Castillo, Marc de la Linde violes de gambe
Gabriel Rignol théorbe
Vincent Kibildis harpe
Alex Mastichiadis orgue
Santiago Gervasoni clavecin

Cantoría :
Inès Alonso Botella soprano
Samuel Tapia Soler contre-ténor
Jorge Losana Garcia ténor
Valentín Miralles Guardiola basse





Bios
EEEMERGING+ ACADEMY

Depuis sa création en 1993, l’Académie représente une étape importante dans l’évolution des jeunes artistes européens en début de carrière.

En tournée

7/07 : Collegio Ghislieri à Pavie (Italie)
9/07 : Festival Kvarner à Opatija (Croatie)
11/07 : Festival de Namur (Belgique)
12/07 : Festival de Sarrebourg (France)
14/07 : Abbaye de Sylvanès - Centre culturel de rencontre (France)
16/07 : Festival Torroella de Montgrí (Espagne)
18/07 : Festival Amuz à Anvers (Belgique)
20/07 : Festival de Saintes (France)
22/07 : Centre culturel de rencontre d'Ambronay (France)


Centre culturel de rencontre
d'Ambronay
Place de l'Abbaye
01500 Ambronay

04 74 38 74 00


HAUT