ActualitésMEDIASContact 
  English

2012

La cambiale di matrimonio de Rossini, 1810

Leonardo García Alarcón - direction musicale et pédagogique.

Opéra en un acte de Gioacchino Rossini, sur un livret de Gaetano Rossi.

Tobia Mill, riche marchand (basse bouffe) : Job TOMÉ
Fanny, sa fille (soprano) : Elisandra MELIAN
Edoardo Milfort (ténor) : Anthony GREGORY
Slook, marchand américain (baryton) : Eugene CHAN
Norton, employé de Tobia Mill (basse) : Matthieu HEIM
Clarina, femme de chambre (soprano) : Alexandra SCHOENY

Première des cinq farces composées par Rossini pour le Teatro San Moisé de Venise entre 1810 et 1813, La cambiale di matrimonio est plus qu'un simple coup d'essai. Le livret de Gaetano Rossi aborde une nouvelle fois, et dans la plus pure tradition italienne, le thème du mariage arrangé. La musique comporte tout ce qui fera le succès de Rossini dans ses grands opéras à venir (Cenerentola, il Barbiere di Siviglia, L'Italiana in Algeri…) : une ouverture au crescendo irrésistible, une alternance d'airs et d'ensembles vocaux d'une grand richesse, une définition très précise des caractères bouffes (Mill et Slook), l'utilisation du chant syllabique, et une virtuosité de la ligne de chant qui n'est pas sans rappeler celle du chant baroque…


L'histoire

Le marchand Tobia Mill a reçu de son riche correspondant américain Slook une lettre lui demandant de lui fournir une épouse. Contre l'avis de son employé Norton, Mill décide de lui « vendre » sa fille Fanny.
Cette dernière est amoureuse d'Edoardo, dont la situation modeste ne lui permet pas de l'épouser. Lorsque Slook arrive pour récupérer sa « marchandise », Fanny, avertie des intentions de son père par Norton et Clarina, prévient l'américain qu'elle n'est pas à vendre.
Norton précise à Slook qu'il se pourrait bien que sa marchandise (autrement dit sa future femme !) soit déjà hypothéquée.
L'américain refuse alors de conclure l'affaire avec Mill qui, furieux, le provoque en duel. Quand il s'aperçoit qu'Edoardo et Fanny sont amoureux, Slook retourne la lettre de change à l'intention d'Edoardo qu'il désigne comme son héritier.
Mill se présente pour le duel, mais ayant été averti de la générosité de Slook, il consent à ce que sa fille épouse Edoardo.


Leonardo García Alarcón, direction musicale et pédagogique

« L'œuvre de Rossini est sans aucun doute une des plus riches du répertoire lyrique. Son style en apparence simple et direct, mais provocateur et techniquement très virtuose, lui a valu une gloire méritée, même s'il a fallu attendre les années 1970 pour assister à la véritable renaissance de son œuvre à Pesaro.
Rossini est né quelques mois après la mort de Mozart. L'œuvre de ce dernier va exercer sur lui une grande influence toute au long de sa carrière.
Surnommé « il tedeschino » (le petit allemand) pendant ses années d'étude pour sa grande connaissance des œuvres des compositeurs viennois, il a appris de Mozart ce « rythme théâtral » tellement particulier que l'opéra italien n'avait pas encore adopté.
Rossini s'est inspiré de la technique vocale baroque pour développer des figures nouvelles d'une grande diversité et, comme Mozart, il décide de rompre avec la forme traditionnelle de l'opéra pour créer des scènes dont la variété marquera le genre même jusqu'aux dernières œuvres de Giuseppe Verdi.
La cambiale di matrimonio est le premier opéra du jeune Rossini composé à 18 ans à peine. Il obtint un très grand succès et participa au renouvellement d'un genre qui se trouvait dans une impasse. Ce petit bijou est encore dans l'esprit un opéra baroque en miniature, une folie bouffe audacieuse et vivifiante, préfigurant l'immense talent d'un compositeur qui connaissait et maîtrisait à la perfection le théâtre musical baroque et classique.

Ce projet d'Académie revêt une importance toute particulière pour moi. L'Académie baroque européenne d'Ambronay aborde pour la première fois le répertoire du début du XIXe siècle et j'espère à travers cette démarche participer au renouvellement de l'interprétation rossinienne avec la complicité d'une nouvelle génération de chanteurs et d'instrumentistes. Ces derniers trouveront sans aucun doute dans La cambiale di matrimonio le reflet de leur jeunesse et de leur énergie radieuse.»


Les dates de la tournée 2012 :

Dimanche 8 juillet : Nuits de Fourvière, église Saint-Just
Mardi 10 juillet : Festival de Namur
Jeudi 12 juillet : Université nationale de musique de Bucarest
Dimanche 15 juillet : Festival des Arts Jaillissants, Montsapey
Mardi 17 juillet : Collegio Ghislieri, Pavie
Jeudi 19 juillet : The Slovene Philharmonic, Ljubljana
Samedi 21 juillet : Festival d'Aix-en-Provence
Dimanche 22 juillet : Festival Les Estivales à Perpignan
Mardi 24 juillet : Opéra de Vichy
15 & 17 novembre : Opéra royal de Versailles

Mis à jour le 23 oct. 2013
2012


Centre culturel de rencontre
d'Ambronay
Place de l'Abbaye
01500 Ambronay

04 74 38 74 00


HAUT