ActualitésMEDIASContact 
  English

2010, Les Indes dansantes

La danse a toujours été présente dans l'Académie baroque européenne d'Ambronay, souvent comme intermède des différents opéras.

Odile Duboc, Marie Geneviève Massé, Juliette Rasa, Bruna Gondoni, Stéphanie Ganachaud, Jean Gaudin et Ana Yepes font partie des chorégraphes qui ont participé à l'Académie.

Création chorégraphique et musicale d'après Les Indes galantes de J.-P. Rameau. Direction musicale : Hervé Niquet / Chorégraphie : Nathalie Pernette

Orchestre et danseurs de la 17e Académie baroque européenne d'Ambronay

Création dans le cadre de la Biennale de la Danse 2010

Tournée : du 25 septembre au 9 octobre 2010

En coproduction avec : La Biennale de la Danse de Lyon, l'Opéra de Saint-Étienne, la Compagnie Pernette, l'EPCC Théâtre de Bourg-en-Bresse, le Château-Rouge à Annemasse.

Cette 17e édition a franchi un nouveau cap en axant son projet entièrement autour de la danse. Hervé Niquet a conçu une trame musicale haute en couleur en choisissant les plus beaux extraits des Indes Galantes de Rameau en n'hésitant pas à réorchestrer certaines pages vocales et chorales. Cette démarche musicale inventive et curieuse a trouvé son pendant dans l'écriture chorégraphique contemporaine de Nathalie Pernette. L'Académie a une nouvelle fois permis à des jeunes interprètes provenant de toute l'Europe de bénéficier de l'enseignement d'un grand spécialiste de la musique française. Elle leur a également permis de connaître l'expérience d'une production scénique de grande envergure.

Effectifs

Hervé Niquet – direction musicale

Nathalie Pernette – chorégraphie

Régina Meier, Laurent Falguieras – assistants à la chorégraphie

Caroline Nguyen – création lumière

Laurent-Julien Lefèvre – création costumes

Daniel Pernette – scénographie

Danseurs :

Malik Boufenara, Raphaël Dupin, Sara Grenga, Tatiana Julien, Pauline Le Marchand, Claire Malchrowicz, Juliette Nicolotto, Sylvain Riejou, Christine Rotsen, Vincent Simon

Orchestre :

Violons : Marie Rouquié (1er violon), Sumi Asuka, Adrien Carré, Tiphaine Coquempot, German Echeverri, Gabriel Ferry, Dominika Pawlicka, Emmanuel Resche

Altos : Benjamin Lescoat, Josèphe Cottet, Patrizio Germone

Violoncelles : Nicolas Verhoeven, Alejandro Marias, Robert Smith

Contrebasse : Marie-Amélie Clément

Flûtes : Anna Besson, Sien Huybrecht, Anne Pustlauk, Miguel Zamarripa

Hautbois : Laura Duthuillé, Hanna Geisel, Inge Marg, Nathalie Petibon

Bassons : Amélie Boulas, Luise Manske, Lucile Tessier, Dominique Tinguely

Trompette : Amélie Pialoux

Percussions : Nadia Bendjaballah

Clavecins : Louis-Noël Bestion de Camboulas, João Rival

Calendrier

Auditions des instrumentistes

Mardi 19 janvier / Schola Cantorum de Bâle (Suisse)

Lundi 1er février / CNSMD de Paris

Lundi 15 février / ESMUC de Barcelone (Espagne)

Mercredi 17 février / Conservatoire d'Amsterdam (Pays-Bas)

Jeudi 18 février / CNSMD de Lyon

Auditions des danseurs

Lieu : Centre national de la danse (Lyon 69002)

Du 8 au 12 février 2010

Stage de formation pour les danseurs : du 12 au 23 avril 2010

Lieu : Ambronay, Centre culturel de rencontre

Intervenants pédagogiques danse : Nathalie Pernette, Régina Meier, Jean-Pascal Vendange, Vincent Mantsoe (Danse africaine), Isabelle Moindrot (Musicologie), Christine Bayle (Danse baroque), Jean-Pierre Douterluigne (Tap-dance), Madira Sardancourt (Danse indienne), Elena Bertuzzi (Les fonctions de la danse), Alice Rodelet et Raphaëlle Petitperrin (Centre National de la Danse).

Résidence de répétition des danseurs : du 2 août au 3 septembre 2010

Lieu : Annemasse, Château-Rouge

Résidence de formation et de création danseurs et orchestre : du 6 au 23 septembre 2010

Lieu : Théâtre de Bourg-en-Bresse (Ain)

Intervenants pédagogiques musique : Hervé Niquet, Elisabeth Geiger (Claviers et interprétation), Jérémie Papasergio (Vents), Olivier Briand, Tormod Dalen et George Stoppani (Cordes) Christiane Louis (Statut du musicien), Solange Ouvrard (Gestuelle et posture), Marc Loopuyt (Ornementation et improvisation), François Saint-Yves et Guillaume Bunel (Paléographie et orchestration).

Création et Tournée d'application : du 23 septembre au 9 octobre 2010

Jeudi 23 septembre 2010 - Théâtre de Bourg-en-Bresse (Ain) – Biennale de la Danse

Samedi 25 septembre - Théâtre de Villefranche-sur-Saône (Rhône) – Biennale de la Danse

Mardi 28 septembre - Opéra de Saint-étienne (Loire) – Biennale de la Danse

Vendredi 1er octobre- Opéra de Vichy (Allier)

Mardi 5 octobre - Château-Rouge d'Annemasse (Haute-Savoie)

Jeudi 7 octobre - Comédie de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)

Samedi 9 octobre - Opéra de Besançon (Doubs)

Hervé Niquet, direction musicale et pédagogique

Outre le clavecin, l'orgue et la composition, Hervé Niquet étudie également l'art lyrique. Il s'oriente très tôt vers la direction de choeur et la direction d'orchestre. En 1987, il fonde Le Concert Spirituel afin de faire revivre le répertoire du « grand motet français » et ranime ainsi l'une des plus célèbres institutions musicales du xviiie siècle. Très vite il s'impose comme l'un des meilleurs spécialistes du répertoire baroque français. Dans le même esprit, il dirige des orchestres aussi prestigieux que l'Akademie für Alte Music Berlin, le Sinfonia Varsovia,

l'Orchestre philharmonique de Radio France, le Rias Kammerchor ou encore le Kammerorchester Basel… Passionné par l'opéra, Hervé Niquet est régulièrement invité à diriger des oeuvres lyriques, que ce soit avec Le Concert Spirituel ou en tant que chef invité. Il entame ainsi une collaboration régulière avec l'Opéra de Nantes-

Angers sur Offenbach et travaille également avec l'Opéra national de Montpellier. Hervé Niquet est chevalier de l'Ordre national du mérite et officier des Arts et Lettres. En 2007, il a dirigé l'Académie baroque européenne d'Ambronay dans Le Carnaval et la Folie, une comédie-ballet en quatre actes d'André Cardinal Destouches.

Nathalie Pernette, chorégraphie

Outre la manipulation du corps de l'autre pour en saisir la mobilité articulaire, Nathalie Pernette ancre le mouvement dans la spontanéité, la décharge émotive nourrie de la sensation intérieure. Chez cette danseuse-chorégraphe née en 1965 au Creusot, formée au classique dès l'enfance, la danse prend corps, preste, tout en angles vifs. Après avoir travaillé durant douze années avec Andréas Schmid, elle fonde en 2001 sa propre compagnie et conserve le répertoire des créations antérieures. En 2002, quelques mois après la création de sa compagnie, elle signe Délicieuses, une pièce pour cinq danseurs hip hop et un pianiste. Une confrontation des mécaniques, celles des corps et des Inventions de J. S Bach. En 2003 est créé Le Nid, un spectacle qui conjugue le fantastique à l'ordinaire, frotte le morbide à l'humour. Un monde ridicule et inquiétant, dominé par des peurs ancestrales. 2006 voit la naissance de deux objets chorégraphiques très particuliers : Animale, qui permet la rencontre d'une danseuse et de cinquante souris dans un espace réduit de neuf mètres carré et Le Cabaret martien, qui rassemble danseurs et musiciens, professionnels et amateurs dans une célébration de l'étrange. À l'automne 2007, Le Repas permet à la chorégraphe de transmettre et revisiter un certain nombre de ses « obsessions chorégraphiques ».

Mis à jour le 24 oct. 2011
2010, Les Indes dansantes


Centre culturel de rencontre
d'Ambronay
Place de l'Abbaye
01500 Ambronay

04 74 38 74 00


HAUT